Paris: Saint-Germain-des-Prés

Last week we crossed the river and we are back in the 6th arrondissement, walking towards Saint-Germain des Prés. Along rue Dauphine, I notice this new bar that has obviously chosen an old fishmonger as its location. Notice how by adding a bit of paint to the P of Poissonnerie, it becomes a Boissonnerie, which would literally mean a place that sells drinks, if such a word existed. I love the Art Nouveau style of the mosaic.
La semaine dernière nous avons traversé le fleuve et nous nous retrouvons dans le 6ème arrondissement, marchant vers Saint-Germain-des-Prés. En remontant la rue Dauphine, je remarque ce bar qui s’est installé dans une ancienne poissonnerie, apparemment. Un coup de peinture et le P devient B. J’aime le style Art Nouveau de la mosaïque.

IMG_1820

There are so many lovely stores in this area. Forgive my poor photography skills as you spot my reflection here and there in the windows.
Il y a beaucoup de jolies boutiques dans ce soin. Je vous en montre quelques-unes cette semaine, et pardonnez mon manque d’expertise photographique lorsque vous apercevez mon reflet ici et là.

IMG_1824

I had to photograph this outfit, not that I would really dress like this, but my fiber focused mind could not help noticing the unusual belt made of yarn and this sleeveless fringed coat. Continuing on rue Jacob, the clothes stores give way to fabric stores.
Je voulais vraiment photographier cet ensemble, bien que ce ne soit pas vraiment mon style, mais mon esprit orienté fibre a repéré tout de suite cette grosse ceinture tressée et ce manteau sans manches à franges. En continuant sur le rue Jacob, les magasins de vêtements cèdent la place aux boutiques de tissus d’ameublement.

IMG_1828

If you cannot read the date, this particular company has been active since 1824. The next window is the one from the Pierre Frey store, a very famous name in France for beautiful, luxury fabrics.
La date indiquée sur la plaque pour les débuts de cette maison est 1824. Non loin, c’est la vitrine de Pierre Frey, un grand nom des tissus chics.

IMG_1826

Off from rue Jacob opens up a lovely small square, a place I’m sure you’ve seen already because it has been featured in so many pictures. A lot of Hollywood movies taking place in Paris include a shot of the beautiful Place de Furstemberg. Think The Age of Innocence or the Devil Wears Prada. There used to be benches right in the middle, and you could sit at night and enjoy the strange peacefulness of this little spot, so close to a hub of activity and yet so secluded. But as with many other parts of the city, the traditional green benches have been removed so that hobos can no longer on them. Too bad we can no longer pause and stop in these charming places.
Un peu plus loin se trouve cette charmante petite place, que vous reconnaîtrez sans doute parce qu’elle apparaît dans pas mal de films. Hollywood aime montrer la place de Furstemberg lorsque l’action d’un film se situe à Paris. Je pense au Diable s’habille en Prada et Le Temps de l’Innocence, mais il y en certainement plein d’autres. Dans le temps, il y avait des bancs en plein milieu, et vous pouviez vous assoir en pleine nuit pour savourer le calme et le charme de ce petit endroit isolé et calme, bien que tout près de toutes les activités du quartier. Dommage qu’on nous enlève, dans plein d’endroits, ces pauses bienvenues qu’étaient les bancs, ôtés surtout pour empêcher les clochards d’y dormir.

IMG_1830

Just behind my back, stands this too cute for words bakery, specialized in choux and chouquettes. You know, les choux à la crème. The chouquettes are small pastry puffs with sugar on top. The choux are the same puffs usually filled with plain vanilla cream, or here offered as well with a coffee or chocolate flavour. Just so good! I resisted their siren call and continued my walk.
Juste derrière moi, une petite pâtisserie absolument charmante, spécialisée dans les choux et chouquettes. Oh la là, les choux à la crème, trop bons! Je résiste pourtant et je continue mon chemin.

IMG_1834

There it is, we finally reach the Saint-Germain des Prés church.  On the side of the church is a tiny parc with a mémorial to Guillaume Appollinaire, one the greatest French poets, who died during the Great War like so many of his generation.
Enfin nous arrivons à l’église Saint-Germain-des-Prés, Sur le côté, un tout petit square et le monument à Guillaume Appollinaire, ce grand poète mort trop tôt comme beaucoup de sa génération.

IMG_1836

 

IMG_1838

When I lived in the area, Saint-Germain was still very much the intelligentsia area, the place where you could still see writers in coffee houses haunted by the memories of Sartre and Simone de Beauvoir. Several editing houses were housed not far. Over the years, the big fashion houses have taken over and opened big stores, bought the old antique shops and bookstores to replace them with soulless stores, the same you see everywhere. It has become a luxury hub, with Louis Vuitton, Dior and Céline nodding to one another from different sides of the boulevard Saint-Germain. Still there is a bit of the old vibe left thanks a few remaining bookstores and the Café de Flore, Brasserie Lip and other smaller restaurants and cafés.
Lorsque je vivais dans le quartier, Saint-Germain avait encore cette ambiance intello, les écrivains dans les cafés hantés par Sartre et Simone de Beauvoir, la libraire de La Hune. Les maisons d’éditions n’étaient pas très loin. Au fil des années, les grandes maisons de mode ont racheté les antiquaires et les vieux libraires pour les remplacer par des boutiques sans âme qui ressemblent à toutes les autres dans le monde. C’est devenu un quartier de luxe, Louis Vuitton, Dior et Céline se faisant de l’œil des deux côtés du boulevard Saint-Germain. Heureusement qu’il reste le Café de Flore, la Brasserie Lipp et d’autres petits restaurants et cafés pour rappeler l’histoire du quartier.

IMG_1843

The Saint Benoit, on the street with the same name, used to be a very cheap restaurant with excellent traditional French food. On the menu: leeks with French dressing, eggs mayonnaise, beef bourguignon and caramel cream, plain and excellent food. Today the menu is around 30 euros, a bit more expensive but still reasonable for the area.
Le Saint-Benoît, dans la rue du même nom, servait des repas délicieux pour trois fois rien. Au menu: poireaux vinaigrette, œufs mayonnaise, bœuf bourguignon, crème caramel ; la nourriture traditionnelle française, simple et délicieuse. Aujourd’hui le menu moyen est autour de 30 euros, ce qui reste raisonnable dans le quartier.

IMG_1845

I continued my stroll by crossing the boulevard Saint-Germain. To be followed next week.
J’ai continué ma promenade en traversant le boulevard Saint-Germain. A suivre la semaine prochaine.

 

 

the secret to French hair

According to many lifestyle and fashion blogs, French women have a special way with their hair and always manage to go out with a “I just stepped out of bed like this” hairdo that looks just right and incredibly natural. Many wonder what their secret is. I think I found it. It lies in one word: water.
Yes the water in Paris is so great that it transforms your hair and makes it soft, wavy and looking great with no efforts at all.
Si l’on en croit le monde de la mode, les femmes françaises possèdent l’art du coiffé-décoiffé qui leur permet de sortir de chez elles avec une coiffure toujours impeccable et naturelle. On trouve beaucoup d’hypothèses sur leurs secrets et comment et toutes sortes de recettes pour obtenir ce style naturel. Je crois avoir trouvé le secret. Il tient en un seul mot: eau.
Eh oui, l’eau de Paris est tellement bonne qu’elle transforme vos cheveux et les rend doux, soyeux et ondulés sans efforts (enfin si vous êtes naturellement bouclée).

IMG_1967

When I left for Paris in February, my hair was in bad shape, I was due for a good haircut, the points were brittle and my curls were just frizz. I did not have time to go the hairdresser so just figured that I would have to attach my hair a lot to keep it manageable. Right from the first shampoo in Paris I noticed the difference. My hair was soft and my curls looked great. I only used my basic shampoo and conditioner, the same brand I use all the time. After a week in France, my hair looked fantastic and my skin too. I felt ten years younger. Well relaxing and eating good food also helped but the Paris water is so good and soft compared to the water in Montreal.
Avant de partir pour la France en février, mes cheveux étaient abîmés, j’avais besoin d’une sérieuse coupe de cheveux, mes pointes étaient fourchues et mes boucles juste des frisottis. Pas le temps d’aller chez le coiffeur, tant pis, je me dis que je passerai mes vacances les cheveux attachés pour qu’ils soient gérables. Dès mon premier shampooing à Paris, j’ai remarqué la différence. Mes cheveux étaient doux et mes boucles bien formées. Je n’ai utilisé que mes produits habituels, shampooing et démêlant de marque standard. Après une semaine de ce traitement ma chevelure était superbe et ma peau aussi. J’avais l’impression de rajeunir de dix ans. Bon la détente et la bonne nourriture ont aussi aidé, mais j’avais oublié à quel point l’eau était douce et bonne à Paris, comparée à l’eau de Montréal.

My best friend worked for years in the quality department of the Paris region water supply company . She confirmed that not only do they consistently and regularly test the quality of the water, but their norm is that of the Evian mineral water. Imagine washing your hair with Evian ! So whenever you travel to Paris, don’t bother buying expensive mineral water, just ask for tap water. And everywhere in the city, especially in parcs and public squates, you will find these cute little fountains to quench your thirst.
Ma meilleure amie a travaillé pendant des années au département qualité du fournisseur d’eau de la région parisienne. Elle m’avait expliqué que non seulement ils font des tests de qualité constamment, mais leur norme est basée sur l’eau d’Evian. Imaginez: vous laver les cheveux à l’eau minérale ! Alors si vous allez vous promener du côté de Paris, pas besoin de commander de l’eau en bouteille, demandez juste l’eau du robinet. Et un peu partout dans la ville, les parcs surtout, vous trouverez des petites fontaines comme celle-ci pour étancher votre soif.

IMG_1947

Not only is the water good but the city offers free sparking water in some areas. Very close to my parents’ appartment, there is a  water fountain where you can get sparkling water. People bring their empty gallons or bottles to fill them up for free.
Non seulement l’eau est bonne mais la ville vous permet aussi d’avoir de l’eau pétillante gratuitement. Tout près de chez mes parents se trouve une fontaine publique à eau pétillante. Les gens apportent leur bouteilles et les remplissent sans frais.

IMG_1964

When I came back, my hair started to behave erratically again. Even with a good haircut, my hair gets heavy in a day and is nowhere near as fluffy and soft as in France. So there, in my opinion, lies the secret to French hair: water.
Dès que je suis rentrée, mes cheveux ont recommencé à faire des siennes. Même après une bonne coupe, au bout d’une journée mes bouclettes ont disparu et mes cheveux sont loin d’être aussi doux qu’en France. Alors voilà, à mon avis le secret des françaises est très simple: c’est l’eau.

going back…

le retour…

Oh yes, I know, I owe you a post or two, or more, on my trip to France. So let’s start with a short recap, and in the coming weeks, I will share the pictures (taken with my iPad mini, so apologies in advance for the non-professional quality of these pictures).  I had a lot of fun snapping everything I liked or considered interesting, both for memory and to share with you. I will show you ‘my’ Paris.
Bon, je vous dois un article ou deux, et même plus, sur mon voyage en France. Alors commençons par un petit résumé, et dans les semaines à venir, je vous montrerai les photos que j’ai prises en quantité avec mon iPad mini.Ne vous attendez donc pas à une qualité professionnelle, mais je me suis bien amusée à prendre tout ce que j’aimais ou qui me semblait intéressant, à la fois comme souvenir et pour partager avec vous.  Je vais vous montrer ‘mon’ Paris.

IMG_2041

Tour Eiffel depuis l’avenue Montaigne/Eiffel Tower seen from Avenue Montaigne

Early February, as I was getting close to a nervous breakdown with this horrible winter, having had no real vacation in a long time, when my husband said: ‘I would like to go visit my parents’, something in me snapped. ‘Do you realize, I said, that I have not been in four and a half years ?’  “What !!!! OK, book your ticket and go now”, he said. After a few days hesitation and sorting out dates with the family on both sides, this is what I did.
Début Février, alors que je me sentais proche de la crise de nerfs avec cet hiver horrible, n’ayant pas eu de véritables vacances depuis très longtemps, lorsque mon mari me dit: “J’irai bien rendre visite à mes parents”, j’ai eu comme un déclic. “Tu te rends compte”, lui dis-je alors, “que je ne suis pas allée en France depuis quatre ans et demi?” “Hein !!!!!OK, vas-y maintenant, réserve ton billet et pars”, me répond-il. Après avoir hésité quelques jours, le temps d’organiser les dates avec les familles, et j’ai pris mon billet. Du vrai dernier moment quoi. Un petit mail à mes copines pour leur dire que je viens, et voilà.

 IMG_1781

Montréal-Trudeau Airport / Aéroport Montréal-Trudeau

I spent my time eating bread and cakes (well not that much but I kept posting pictures of food on Instagram so that’s what it looked like), spending time with family, knitting a bit, walking a lot and reconnecting with old friends. This trip did a world of good to me, mainly because the last time we visited as a family, the trip had not been relaxing at all.  In 2010 I spent my time packing, packing, packing again and un-packing again for the whole family (three destinations in a month), and  came back to Montréal exhausted, swearing ‘never again’. A few months later I had reached burn-out stage, and strangely enough, in my weary brain France became synonymous with exhaustion and stress. Not a good association.
So going on my own was incredibly refreshing and helped me reconnect with my love for Paris, catching up with old friends and some Montreal friends that now leave in France. Just letting my heels click on the cobblestones was fantastic.
J’ai passé mon temps à manger du pain et des gâteaux (enfin pas tant que cà mais mes amies qui me suivent sur Instagram ne voyaient que des photos de nourriture), me détendre en famille, tricoter un peu, marcher beaucoup (mais vraiment beaucoup) et reprendre contact avec mes vieilles amies. Ce voyage m’a fait un bien fou, surtout parce que lors de notre dernière visite en famille, c’était tout sauf relaxant. En 2010, avec trois destinations en un mois, j’avais passé mon temps à faire, défaire, refaire, re-défaire, etc., les valises des enfants et la mienne. J’étais revenue à Montréal totalement épuisée, en jurant ‘jamais plus’. Quelques mois plus tard, je me retrouvais en quasi burn-out, et mon cerveau avait associé France à épuisement. Pas franchement de bons souvenirs donc. Pouvoir y aller seule a donc été un vrai cadeau rafraichissant et m’a aidé à retrouver mon amour de Paris, à retrouver mes vieilles amies et une autre plus jeune qui est retournée en France. C’était fantastique de pouvoir faire claquer mes talons sur les pavés.

IMG_2143

Nantes : the old district with a view on the Cathedral / le Vieux Nantes avec vue sur la Cathédrale

So stay tuned for a series of France blog posts. Hope you will find them interesting.
Restez aux aguets pour une série de posts sur la France, en espérant que vous les trouverez intéressants.

sunday news #13

revue de la semaine #13

This is a short review and there will probably be none for the next two weeks. I’m about to fly to Paris, the first time in more than four years. I have not seen my country for too long and I decided this on a whim. I booked my flight and have planned a short visit to Paris and Nantes, meet my family and I hope my friends, and just walk around, maybe take pictures, maybe not. Maybe knit a bit, for sure knit a bit. I hope I can bring my needles on the plane.
Une revue courte et probablement aucune pour les deux prochaines semaines. Je m’apprête à m’envoler pour Paris, pour la première fois depuis plus de quatre ans. Je n’ai pas vu mon pays depuis trop longtemps et j’ai décidé cela sur un coup de tête. J’ai réservé mes billets et je vais passer quelques jours à Paris et à Nantes, voir ma famille et j’espère aussi mes amies, et juste me balader au gré du vent, prendre des photos, ou non. Tricoter un peu sans doute, enfin certainement. J’espère que je peux emporter mes aiguilles dans l’avion.

image

©Purl Soho (top and bottom left/haut et bas gauche), ©cabinfour (bottom right/bas droite)

New patterns

Purl Bee delivers a new series of classics this week with three simple and beautiful patterns, as always.
Purl Bee nous offre une nouvelle série de classiques cette semaine avec trois modèles beaux et simples, comme toujours.

  • Herringbone Hat: an easy way to try out the herringbone stitch pattern
    Chapeau Tweed: un moyen d’aborder le point de façon rapide
  • Elfin Hat: the adult version/ version adulte
  • Braided Cabled Cowl: it is still cold enough to decide to cast on for a quick to knit bulky cowl.
    Col torsadé tressé: il fait encore suffisamment froid pour décider de tricoter un col confortable.

I love Cabinfour’s new fringe shawl Farmhouse. Well I love all her designs and her soft and cool color scheme. This one looks like a heirloom you would keep forever.
J’aime beaucoup le nouveau châle à franges de Cabinfour, Farmhouse. Bon j’aime toutes ses créations et sa palette de couleurs douces. Celui-ci me semble être un classique à porter pour toujours.

Craftsy sale

It is not too late to take advantage of the current sale: up to – 50% on all online classes until Monday, great news if, like me, you have a few on your shortlist. The beauty of Craftsy is that once you enroll, your class remains available whenever you want. So you don’t have to feel pressured in attending them all at once.
Il est encore temps de profiter des soldes Craftsy: jusqu’à -50% sur tous les cours en ligne jusqu’à lundi, une grande nouvelle si, comme moi, vous avez une liste d’envie qui s’allonge. Le bon côté de Craftsy c’est qu’une fois inscrit, vous avez tout le temps de suivre le cours lorsque vous en avez envie, aussi souvent que vous le souhaitez.

Playlist: Fly me to the moon – Frank Sinatra

Flying is on my mind, and I simply love this song. There are so many versions of it, I chose a classic Frankie version.
Je ne pense qu’à voler, et j’aime beaucoup cette chanson. Il y en a de multiples versions, j’en ai choisi une de l’incontournable Frankie.